« Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent »

Vous souhaitez améliorer votre mode de communication avec les enfants ?

Venez découvrir la communication bienveillante lors de 7 ateliers présentant une approche lucide, sensible et respectueuse qui diminue le stress et augmente les gratifications, tant pour les adultes que pour les enfants d’après le travail de Faber et Mazlish.

Réunion d’information le 8 octobre à 20h,

Association La Clé Vergt, rue du collège à Vergt

Informations et inscription obligatoire

Amandine Ampilhac

pilhac@yahoo.fr – 05.53.08.53.62

Pour des enfants épanouis et des adultes heureux

L’atelier  » Parler aux enfants pour qu’ils écoutent, écouter pour qu’ils parlent », créé par Adèle Faber et Elaine Mazlish,

s’adresse à tout adulte qui vit ou travaille avec des enfants de tous âges. Il a pour but de fournir des outils de communication pratiques, concrets et efficaces.

Il ne propose aucun modèle éducatif : chaque participant est respecté dans ses idées éducatives, dans ses valeurs et dans les messages qu’il veut transmettre aux enfants.

Lors de chaque rencontre, un thème différent est traité au travers d’exercices, de mises en situation, de jeux et ’échanges entre les participants.

Au programme :

1. Comment s’y prendre avec les sentiments négatifs de l’enfant, ses frustrations, ses déceptions, sa colère,…

2. Comment susciter chez l’enfant le désir de coopérer.

3. Comment éviter le recours à la punition tout en posant des limites fermes et en conservant un climat d’ouverture.

4. Comment aider l’enfant à développer au maximum son potentiel et encourager son autonomie.

5. Comment favoriser l’image positive de l’enfant, son estime de soi.

6. Comment aider l’enfant à se débarrasser des étiquettes dont on l’a affublé : le maladroit, le paresseux, le lent, l’intellectuel, la

princesse,…

Les ateliers sont au nombre de 7, à raison d’1 atelier environ

toutes les 3 semaines. Chaque atelier dure environ 2h30.

Tarifs : 35€ pour les 7 ateliers (ateliers en partie subventionnés par le REAAP Dordogne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *